James Baron James Baron
Technical Copywriter

Attirer les jeunes travailleurs dans le secteur de la construction grâce aux innovations digitales

Adopting digital tools to attract young recruits

L’industrie de la construction est actuellement confrontée au même genre de problème de staffing de personnel à long terme que de nombreuses autres industries. Dès lors l’on s’interroge : comment attirer la prochaine génération de jeunes travailleurs dans une carrière que certains considèrent comme peu attrayante et dépassée ? Dans un contexte de taux de retraite accrus au sein de l’industrie en raison de sa dépendance à l’égard de la génération du baby-boom, il sera essentiel d’attirer et de conserver une main-d’œuvre plus jeune pour assurer la viabilité de l’entreprise.  

Intégrer la technologie au sein de l’industrie semble être une solution possible qui pourrait changer considérablement la démographie de la main-d’œuvre en fonction de l’âge, outre tous les autres avantages qu’implique le passage au numérique. 

Le problème de l’image de la construction et son impact sur le recrutement 

Depuis de nombreuses années, le secteur de la construction souffre d’un problème d’image et de réputation qui entraîne une pénurie de talents. Comme le décrit BusinessWest.com, « on note une diminution de la réserve de talents, et les entreprises ont souvent du mal à trouver des travailleurs qualifiés… L’accent mis sur les formations supérieures durant des dizaines d’années a éloigné les jeunes du métier de la construction comme une option de carrière enviable. » On observe une situation similaire dans de nombreux pays d’Europe, notamment en Belgique, où il y a eu « une sérieuse pénurie de candidats pour pourvoir les postes [de construction] » en 2019 selon Jean-Pierre Waeytens de la Fédération flamande Bouwunie, et aux Pays-Bas, où « 60% des entreprises du secteur de la construction » s’attendaient à des difficultés pour combler les postes en 2018. 

Travailler dans le monde du bâtiment est souvent perçu de manière négative car physiquement exigeant, et les jeunes générations favorisent de plus en plus les emplois de type « nouvelle économie » qui peuvent offrir une expérience professionnelle très différente. Par exemple, les tendances dans d’autres industries ont montré une préférence croissante pour des jobs flexibles et pour des cultures d’entreprise adaptées à chacun.  

Toutefois, les nouvelles ne sont pas exclusivement mauvaises pour le secteur de la construction : des données récentes compilées par l’agence de recrutement Randstad Construction, Property & Engineering ont montré que les salaires dans l’ensemble du secteur au Royaume-Uni, par exemple, ont augmenté de 9 % au cours des 12 mois précédant le 31 mai 2019, et que le salaire moyen est passé de 42 300 £ il y a un an à 45 900 £.  

Certes, l’argent n’est pas le seul moteur pour embaucher un talent, mais un salaire intéressant interviendra toujours dans la balance, quel que soit le secteur. Ainsi, les récompenses financières disponibles dans le domaine de la construction signifient sans aucun doute que ce secteur ne manque pas d’attrait – la question est de savoir comment en tirer parti au mieux et convaincre les jeunes travailleurs que c’est vraiment une carrière qui vaut la peine d’être poursuivie. 

Adopter les outils numériques pour attirer les jeunes recrues 

L’adoption de la technologie moderne est indispensable dans tous les domaines et il est inévitable que la construction continue à en faire l’expérience. Attirer dès maintenant les jeunes générations assurera la prospérité à long terme du secteur et contribuera également à faciliter cette transition. Avec le temps, les générations plus âgées qui sont actuellement l’épine dorsale du secteur finiront par prendre leur retraite, laissant un vide au sein de la main-d’œuvre. Ce manque devra être comblé par des travailleurs plus jeunes qui ont l’avantage d’être généralement plus au fait des technologies et donc mieux placés pour ajouter de la valeur pendant la transition numérique.  

Ainsi, les jeunes générations à la recherche d’une carrière seront clairement plus attirées par une entreprise qui travaille avec une technologie de pointe et intelligente. Comme l’explique Chad Hollingsworth, co-fondateur et PDG de Triax Technologies,

Les enfants du millénaire ont grandi attachés à la technologie… Ils attendent de nouvelles solutions pour mieux faire leur travail, pour se débarrasser des processus manuels. 

Chad Hollingsworth, co-fondateur et PDG de Triax Technologies

En mettant en œuvre et en démontrant l’utilisation de technologies telles que les smartphones et les tablettes, l’image stéréotypée du secteur de la construction peut être remise en question et rendue plus attrayante. Le fait de voir en action des technologies de pointe comme les robots, les drones, l’intelligence artificielle et la réalité augmentée ou virtuelle peut faire une réelle différence dans le recrutement d’une main-d’œuvre plus jeune. 

Utiliser la technologie moderne pour augmenter l’efficacité de la construction 

Investir dans la technologie peut non seulement rendre l’industrie plus attrayante, mais également améliorer l’efficacité, la rapidité et la précision des opérations de construction. Par exemple, grâce à l’utilisation de smartphones et de tablettes, nos solutions de collecte de données opérationnelles permettent de rassembler et de gérer beaucoup plus efficacement des données précieuses sur les chantiers. Ces informations en temps quasi réel permettent d’intégrer un processus décisionnel beaucoup plus proactif, dont les effets bénéfiques sont ressentis par toutes les équipes de l’entreprise. 

En tant qu’entreprise, attendre et espérer que des talents tombent du ciel ne constitue pas une solution fructueuse. En intégrant les technologies numériques et en les diffusant grâce à des campagnes de marketing, vous améliorerez votre notoriété mondiale et contribuerez à résoudre les problèmes liés à la pénurie de jeunes talents. 

À lire également